Les instruments des papes, au sein de leur palais, à Avignon (28-10-2017)

 « Qui n’a pas vu Avignon au temps des papes n’a rien vu ».                  Ni rien entendu…

Musique Baroque en Avignon    x.0.Progr. r°. 60 ko     x.0.Progr. v°. 51 ko

 Palais des Papes, Grande Chapelle, Samedi 28 octobre 2017

Duo Mescolana (Cristina Alis Raurich & Julien Ferrando), orgues positifs, clavicytheriums).

«Musica instrumentalis tactuum»

Musiques pour clavier XIVème et XVème siècles en France et Italie du nord

En co-réalisation avec Avignon-Tourisme et l’Opéra Grand Avignon

Au temps des polyphonies de Saint-Martial et de l’ars antiquaAlleluia Nativitas (Anonyme, XIIIe). Laude Iocunda (Anonyme, XIIe). Pater Sancte (Anonyme, XIIIe)

De l’autre côté du Rhône… la cour de France I. Estampie Robertsbridge (Anonyme, XIVe). Flos Vernalis (Codex Faenza / Anonyme, XIVe)

Les cours italiennes. Bionda trezza (Francesco Landini, XIVe). I’vo bene (Gherardello da Firenze). Lucente stella (Anonyme, XIVe)

De l’autre côté du Rhône… la cour de France II. Comment qu’a moy (Guillaume de Machaut, XIVe). Se d’amer (Guillaume de Machaut, XIVe). Amour et biauté (Guillaume de Machaut, XIVe). Clemens deus artifex (Codex Ivrea / Anonyme XIVème)

La fin du Schisme et le concile de Constance… Mit ganzem willem (Lochhamer Liederbuch, Anonyme XVe). Adieux ces bons vins (Guillaume Dufay, XVe). Con Lacrime (Johannes Ciconia, XVe)

La cour d’Aragon. Los 7 goigs (Livre Vermeil de Montserrat, XIVe). Stella splendens (Livre Vermeil de Montserrat, XIVe). Polorum (Livre Vermeil de Montserrat, XIVe). Ad mortem (Livre Vermeil de Montserrat, XIVe)

Logo CLENPR 21-06-17

« Ce fut comme une apparition », aurait écrit Flaubert en un autre temps. La frêle Cristina Alis Raurich, émergeant doucement d’une lourde tenture dans l’écrin prestigieux de la Grande Galerie du Palais des papes, et faisant vibrer les cordes d’un instrument venu d’un autre âge…

Parlons ici de « musique ancienne » plutôt que de « baroque » stricto sensu. Clin d’œil légitime à l’association Musique Baroque en Avignon, qui s’appelait naguère « Festival de musique ancienne d’Avignon et des pays de Vaucluse ».

La musique des XIV & XVe siècles est mal connue. Ne serait-ce que par l’absence de partitions originelles, privant les épigones de ce grand pan de la création artistique, riche et originale, qui marque un véritable tournant dans l’histoire de la musique.

x.1.Julien Ferrando. 120 ko         x.2.Christina Alis Raurich. 83 ko

Des spécialistes s’attachent à retrouver ces pages, notamment en croisant des témoignages indirects et en s’appuyant, à l’inverse, sur les données de l’électroacoustique la plus moderne. Ainsi, le claveciniste français Julien Ferrando, chercheur à l’Université d’Aix-Marseille, et la pianiste espagnole Cristina Alis Raurich font partager cette passion de la musique médiévale, dans leur enseignement et en concert, lui redonnant vie, en solo, duo, ou formation plus large, ensemble ou séparément. Et pour redonner toute sa saveur originelle aux polyphonies de « l’ars antiqua », ils ont même reconstitué des instruments anciens.

Au-delà de la délicatesse aérienne, voire céleste, de ces accents peu connus, on éprouva une émotion toute particulière à les écouter dans le lieu même où ils ont été, sinon créés, du moins entendus en leurs débuts ; une musique délicate, raffinée, parfois populaire et dansante.

x.3.Palais, Gde Chapelle (2). 145 ko

Et la répétition in loco, le matin même, en présence de la presse, a mis les visiteurs diurnes du Palais en contact direct avec les instruments tout droit jaillis des temps anciens : deux orgues portatifs à soufflet, des XIIIe et XVe siècles, un clavicytherium, mi-harpe mi-clavier, et un clavicymbalum.

x.4.Duo & 2 instruments, Julien de dos (1). 117ko         x.5.Duo & 3 instruments. 101 ko

x.6.Julien (2). 103 ko        x.7.Cristina, tambour (6). 143 ko

Ainsi, c’est une belle palette de la création musicale de la Renaissance, que l’association Musique Baroque en Avignon a fait découvrir en triptyque : la musique vocale sacrée, avec les Cantores, par l’ensemble Diabolus in musica en début de saison dernière (octobre 2016), la musique instrumentale avec le Duo Mescolanza, enfin la création profane et courtoise des XIV & XVe siècles grâce à l’ensemble De Caelis dans le concert à venir (12 novembre 2017).

x.10. Clavicytherium & orgue 13e s. (2). 105 ko  clavicytherium & orgue, XIIIe siècle

clavicytherium  & tambour   x.11.Clavicytherium & tambour. 85 ko

x.12.Orgue 13e s. 103 ko    orgue XIIIe siècle

orgue XVe s. x.13.Orgue 15e s. 115 ko       x.14.Orgue 15e s. 106 ko

Un atelier d’écriture créative avait réuni quelques participant(e)s, samedi 21 octobre, autour d’Isabelle Ronzier, médiatrice culturelle, en amont de cette manifestation. (G.ad. Photos concert et instruments G.ad.)

 

 

 

 

 

 

-Les musiciens aux orgues portatifs à soufflets (du XIIIe siècle pour Cristina, du XVe siècle pour Julien) ; au 2nd plan, le clavicytherium. Ces instruments sont quasiment uniques.

-Lors du concert, les deux musiciens aux orgues portatifs à soufflets, de part et d’autre du clavicytherium. Ces instruments sont quasiment uniques.

-L’orgue portatif à soufflet en cuivre du XIIIe siècle (à g.) et le clavicytherium. Ces instruments sont quasiment uniques.