Jonas Kaufmann, concert « Sous les étoiles », au cinéma (23-9-2018)

E lucevan le stelle…

x.Affiche Kaufmann, 52 ko

Concert Jonas Kaufmann « Sous les étoiles », diffusé en diverses salles de cinéma, du 21 au 24 septembre 2018. Notamment dimanche 23 septembre au Capitole-Sudios du Pontet (84) et au Rivoli de Carpentras (84).

Enregistré le 13 juillet 2018 à la Waldbühne, l’amphithéâtre en plein air de Berlin.

Programme : pages du répertoire opératique, et quelques extraits de son album « Dolce vita ».

Jonas Kaufmann ténor ; Anita Rachvelishvili mezzo-soprano

Rundunk Symphonique Opera. Direction Jochen Rieder

Logo CLENPR 21-06-17

« E lucevan le stelle »,  évidemment, dans ce concert « sous les étoiles », et même en l’absence de Tosca.

En avant-goût de la saison ciné-opéra, qui débutera le 18 octobre avec Aida (enregistré au Festival de Salzbourg en août 2017), divers cinémas, dont le Capitole Studio au Pontet (84), ont choisi de nous offrir un concert exceptionnel.

Exceptionnel, grâce à Jonas Kaufmann et toute la palette de son talent.

Sa voix unique nous émeut tout au long de ce récital, à la fois d’air d’opéras et de mélodies et chansons italiennes.

Ce fut un réel moment de plaisir, de joie, et, pour l’Italien que je suis, un réel retour aux sources, avec une vive émotion surtout lorsqu’il aborde ces belles mélodies de la Péninsule : embarquement assuré sur sa voix de velours pour cet admirable pays.

En première partie nous avons eu le plaisir de l’entendre dans la Gioconda de Ponchielli, mais surtout dans de larges extraits de Cavalleria Rusticana de Mascagni ; aucun qualificatif n’est assez fort pour dire la séduction, l’enchantement, dans ce répertoire vériste ou il sait être à la fois tendre, dramatique et fougueux.

En seconde partie, place au merveilleux répertoire italien, de Leoncavallo à Nino Rotta en passant par Curtis, Mondrigo… pour terminer avec un bis cultissime, le célèbre « Nessun Dorma » de Turandot de Puccini.

Un bel après-midi musical qu’il ne fallait pas manquer. (JL.A.)