Eugénie de Mey, à Avignon (26-05-2019)

« L’On dit qu’Amors est dolce Chose… »

Logo

Dernier Concert de la saison 2018-2019 de Musique Baroque en Avignon. Dimanche 26 mai, 18h30. Cour du Petit Palais, Avignon (Chapelle de l’Oratoire en cas de mauvais temps)

Eugénie De Mey, chant et direction artistique (lire notre entretien). Pierre Hamon, flûtes. Julien Lahaye, percussions

En co-réalisation avec l’Opéra Grand Avignon

Logo CLENPR 21-06-17

Baroque dimanche prochain : la voix des femmes…

Femmes trobaïritz et trouvères des XIIe et XIIIe siècles sont injustement méconnues. En Provence d’abord, dans le Nord au siècle suivant, des femmes sont poétesses, chanteuses, compositrices, avec une visibilité que ne voile aucune misogynie. « Plus libérées et ornementales dans le Sud, plus rigoureuses et soucieuses de la forme du poème dans le Nord », dit Eugénie de Mey (notre entretien intégral ici) qui les a découvertes et mises en valeur, ces pièces sont délicates et d’une incroyable modernité.

C’était un projet dont la chanteuse rêvait depuis longtemps mais auquel Musique Baroque en Avignon, par son conseiller artistique Raymond Duffaut, a donné corps. Un projet original par son programme, et par ses interprètes. Julien Lahaye (flûtes diverses : à bec ou traversières, anciennes ou contemporaines, cornemuses) et Pierre Hamon (percussions digitales) sont les complices artistiques d’une Jeune Eugénie de Mey enthousiaste et talentueuse. Fille du compositeur Thierry de Mey (qui travaille régulièrement avec Teresa de Keesmaker et le Festival d’Avignon) et d’une maman administratrice d’une compagnie, elle a « grandi sur les plateaux de danse, mais, piètre danseuse, [était] beaucoup plus intéressée par la scène de l’opéra ». Sa voix très particulière, d’abord passée par les chœurs d’enfants de « Carmen » puis par une formation de soprano lyrique, s’accommode mal des catégories et des étiquettes. Un don naturel, un « travail technique acharné, et la confiance de chefs prestigieux » ont fait émerger cette tonalité particulière, en émission de poitrine jusqu’aux accents les plus cristallins, qui confère toute sa sensualité à la musique médiévale et au chant des femmes du temps jadis. Car « l’on dit qu’Amors est dolce chose »…. (G.ad.)

Dimanche 26 mai, 18h30 (horaire inhabituel), Petit Palais, repli Chapelle de l’Oratoire suivant météo. Dernier concert de la saison de Musique Baroque en Avignon. Tarifs : de 20€ à 5€. Réservations au 04 90 14 26 40, ou sur www.operagrandavignon.fr, ou Espace Vaucluse, place de l’Horloge, mardi-samedi, 11h-18h, et billetterie sur place.

Réservation : Opéra Grand Avignon tél. 04 90 14 26 40 ou  http://www.forumsirius.fr/orion/AvignonOpera.phtml?seance=2126

Musique classique et musiques du monde en région PACA