Patrizia Ciofi, soprano

"Les contes d'Hoffmann"

Originaire de Toscane, Patrizia Ciofi réalise ses études musicales à l’Académie Chigiana de Fiesole.

Dès ses débuts, elle se produit au sein des plus grandes scènes internationales, chantant notamment La Traviata, sous la direction de Riccardo Muti, à la Scala de Milan, ainsi que L’Elisir d’Amore et Lucia di Lammermoor.

Au Maggio Musicale de Florence, elle chante ensuite Die Entführung aus dem Serail et Le Nozze di Figaro, sous la direction de Zubin Metha, puis participe à une nouvelle production des Nozze di Teti e di Peleo, ainsi qu’à celle de Il Turco in Italia, et Tancredi au Festival Rossini de Pesaro.

En France, elle est invitée pour une nouvelle production de Falstaff à l’Opéra National de Paris, puis pour Mitridate, re di Ponto au Théâtre du Châtelet et enfin chante dans une nouvelle production des Nozze di Figaro et de L’Incoronazione di Poppea au Théâtre des Champs-Elysées.

En 2008, Patrizia Ciofi continue son brillant parcours au Covent Garden de Londres avec Don Giovanni, à Bilbao avec Giulio Cesare et chante à nouveau à l’Opéra National de Paris pour I Capuleti e i Montecchi.

En 2009, elle se produit dans Gilda (Rigoletto) au Teatro Real de Madrid, Violetta (La Traviata) au Théâtre de la Fenice à Venise ainsi qu’aux Chorégies d’Orange ; elle chante Tancredi à l’Opéra de Turin ou encore Il Viaggio a Reims et Idomeneo à la Scala de Milan.

Patrizia Ciofi est invitée en 2010 pour La Traviata à Munich, pour La Fille du Régiment au Liceù de Barcelone, pour Rigoletto au Staatsoper de Vienne ou encore pour Hamlet à Marseille.

Durant ces dernières saisons, elle a chanté Maria Stuarda à Athènes, s’est produite à Oviedo dans L’Elisir d’Amore, a interprété à nouveau Violetta à Tokyo, Berlin, Venise, Genève, Turin, Madrid et Barcelone, puis a participé à la production de Der Rosenkavalier à San-Diego, à celle de La Bohème à Rome et a chanté le rôle de Gilda (Rigoletto) aux Chorégies d’Orange 2011 où elle a obtenu un immense succès.

Elle a ensuite interprété pour la première fois le rôle de Juliette (Roméo et Juliette) à Marseille, rôle qu’elle a repris à Bilbao, La Fille du Régiment et Robert le Diable au Covent Garden de Londres, Les Pêcheurs de Perles à Las Palmas, Naples et Madrid, Un Ballo in Maschera au Théâtre de la Scala de Milan, Lucia di Lammermoor à l’Opéra National de Paris, Les Contes d’Hoffmann et Zelmira de Rossini à l’Opéra National de Lyon, La Sonnambula au Liceù de Barcelone, Tancredi à Paris, Dinorah et La Traviata à Berlin, Luisa Miller à Liège, Idomeneo à Lille, Don Giovanni à Monte-Carlo, La Straniera, Falstaff et Manon à l’Opéra de Marseille, ou encore La Traviata à l’Opéra National du Rhin.

En mai/juin 2016, elle est invitée au Gran Teatre del Liceù à Barcelone pour I Capuleti e i Montecchi, en juin à l’Opéra Royal de Wallonie pour La Bohème et en septembre/octobre à l’Opéra de Marseille pour Hamlet.

Parmi ses projets, notons en février 2017 Les Huguenots et en avril La Traviata au Deutsche Oper de Berlin, en mars/avril I Capuletti e i Montecchi à l’Opéra de Marseille et en juin/juillet Le Convenienze ed inconvenienze teatrali à l’Opéra National de Lyon.

L’Opéra Grand Avignon l’a accueillie en 2001 dans La Traviata, en 2004 dans La Sonnambula, en 2006 pour un concert lyrique, en 2007 dans Les Pêcheurs de Perles, en 2009 dans Manon, en 2011 lors d’un concert lyrique sous la direction de Luciano Acocella, en 2012 dans La Traviata, en 2015 dans Hamlet et en 2016 dans Maria Stuarda. (photo Jean-Pierre Maurin)

 

Musique classique et musiques du monde en région PACA