Nadine Duffaut, metteure en scène

Née à Boulogne-sur-Mer, Nadine Duffaut obtient une maîtrise de musicologie à la Sorbonne et suit les cours de Camille Mauranne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle est successivement chef de chant à l’Opéra de Rennes, chef des chœurs à l’Opéra Grand Avignon dont elle dirigera également la Maîtrise, avant de créer sa propre école d’art lyrique « Vocal Académie ».

C’est en 2003 qu’elle signe sa première mise en scène, Tosca à Avignon, reprise à l’Opéra de Vichy et à Limoges.

Suivront La Traviata (Avignon, Massy, Metz, Vichy, Toulon et Reims), Carmen (Avignon et Shanghai) et dans une nouvelle production à Débrécen, Reims et Massy, Le Nègre des Lumières (Avignon), Manon (Avignon, Nice, Reims, Massy, Vichy et Hong-Kong), Les Pêcheurs de Perles (Avignon, Tours, Metz, Toulon), Cendrillon (Massy), Manon à l’Opéra de Vichy, I Capuleti e i Montecchi (Avignon, Tours et Reims),  Le Dernier jour d’un condamné (opéra de David et Roberto Alagna) à l’Opéra de Debrecen (Hongrie) et à Avignon, disponible en DVD chez Deutsche Grammophon. En 2011, elle a mis en scène la nouvelle production de Thaïs à Tours et à Avignon, en 2012 La Bohème à Debrecen (Hongrie), à Séoul et au Festival de Beiteddine (Liban) et Tosca (avec la prise de rôle de Béatrice Uria-Monzon) à Avignon.

Elle signe en 2013 les mises en scène d’Otello à Marseille et I Capuleti e i Montecchi à Reims. En 2015, elle réalise les mises en scène des Pêcheurs de Perles à Massy, Katia Kabanova (nouvelle production) à Toulon, La Bohème à Avignon et Reims, La Traviata à Tours, Werther à l’Opéra de Cluj (Roumanie) et Otello à Massy.

En mars 2016, elle réalise La Traviata à l’Opéra de Debrecen (Hongrie), en mai 2016, Le Château de Barbe-Bleue et Senza Sangue  à Avignon et au Théâtre National de Budapest (Prix de la meilleure production, décerné par le jury d’Armel Festival Opéra)  redonnés en novembre  à Metz, Otello en juin/juillet  au Festival de Savonlinna (Finlande,  en septembre La Traviata à l’Opéra de Cluj (Roumanie), puis elle met en scène en novembre la création d’un monologue contemporain, Vanda de Lionel Ginoux à l’Opéra de Reims.

Elle a également mis en scène des opérettes telles que La Vie Parisienne (Toulouse, Avignon, Marseille, Toulon, Reims, Saint-Etienne et Nice), La Fille du Tambour Major (Nice, Toulon et Avignon), Les Mousquetaires au Couvent (Avignon et Opéra Royal de Wallonie), Ciboulette (Avignon, Reims et Toulon) ou encore La Chauve-Souris (Avignon).

Les Chorégies d’Orange l’ont invitée en 2008 pour Carmen, en 2010 pour Tosca, en 2012 pour La Bohème, en 2014 pour Otello et en 2016 pour Madama Butterfly.

Parmi ses projets, notons en avril 2017 la mise en scène de I Capuleti e i Montecchi, ainsi que celle du Dernier jour d’un Condamné à l’Opéra de Marseille, puis la reprise en octobre de Barbe-Bleue et de Senza Sangue à Londres, puis en novembre à Metz, Faust le même mois à   l’Opéra de Reims, redonné en octobre 2018 à Metz, en février/mars 2019 à l’Opéra de Marseille et en juin à l’Opéra de Nice.

L’Opéra Grand Avignon la retrouvera en janvier 2017 pour La Nuit de l’Opérette et en juin pour Faust.

Musique classique et musiques du monde en région PACA