Yann Toussaint, baryton-basse

Né à Reims, le baryton Yann Toussaint étudie d’abord la littérature en hypokhâgne et khâgne, puis à la Sorbonne, où il obtient une licence en Lettes Modernes, avant de s’orienter vers la musique et le chant. Il se forme alors au Conservatoire du 10e arrondissement de Paris (Médaille d’Argent en 1999) puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Prix de Chant en 2003). Il remporte le Prix spécial du Jury au Concours de Chant de Nîmes de 2009 et intègre le CNIPAL de Marseille pour la saison 2009/2010.

Sa passion pour les textes et le théâtre l’oriente très naturellement vers l’art lyrique, tout en poursuivant l’oratorio et le récital. Il fait ses débuts à l’Opéra de Massy (Commissario dans Madama Butterfly), ainsi qu’avec l’Ensemble Orchestral de Paris sous la direction de Lionel Bringuier (Les Fables Enchantées d’Isabelle Aboulker). Lauréat du Concours du Centre Français de Promotion Lyrique, il est engagé pour la longue tournée du Il Viaggio a Reims (Antonio, ainsi que doublure du rôle de Don Profondo) au Théâtre du Capitole de Toulouse, ce spectacle faisant l’objet d’une cinquantaine de représentations en France de 2008 à 2010.

On peut ensuite l’entendre à l’Opéra de Marseille, aux Chorégies d’Orange, à Reims, au Festival de l’Ile-d’Yeu, au Théâtre de l’Athénée, à l’Arsenal de Metz, et avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre National de Lorraine ou encore l’Aichi Central Orchestra de Nagoya (Japon).

Il chante sous la direction de chefs tels que Myung-Whun Chung, Luciano Acocella,  Roberto Fores-Veses, Gaspard Brécourt, Dominique Rouits, Olivier Schneebeli, Balazs Koscàr, Vincent Barthe, Jean-Walter Audoli, Jean Sourisse, Francesco Maria Carminati et Sesto Quadrini, et dans des mises en scène de Nadine Duffaut, Vincent Vittoz, Christian Gangneron, Alexandre Camerlo, Dorian Fourny, Sergio Urbani ou encore  Nicola Berloffa.

Ces dernières années on a pu l’entendre dans Le Nozze di Figaro (Le Comte), Cosi fan Tutte (Guglielmo), La Finta Giardiniera (Nardo), le rôle-titre de Don Giovanni (également en master-classes avec Ruggiero Raimondi et Alain Duault, sur France 3), Faust (Valentin), Carmen (Escamillo et Dancaïre), Didon et Enée (Enée), Le Dernier Jour d’un Condamné de David Alagna, La Symphonie n° 9 de Beethoven, les Requiems de Fauré, Duruflé, Brahms, la Cantate 82 de Bach, la Messa di Gloria de Puccini, Otello (Montano et Araldo), La Bohème (Schaunard), La Traviata (Germont).

Notons ses projets : l’enregistrement de L’Enorme Crocodile et Un Amour de Tortue d’Isabelle Aboulker en 2016 avec l’Orchestre de Chambre de Paris pour Gallimard Musique, puis L’Aiglon (Prokesch-Osten) d’Honegger ainsi que Madame Chrysanthème (Yves) de Messager à l’Opéra de Marseille en février et avril 2016, et Escamillo dans Carmen au Zénith de Toulouse en mai 2016.

L’Opéra Grand Avignon l’a accueilli en 2008 pour Il Viaggio a Reims, en 2011, pour Le Nozze di Figaro,  en 2014 dans Le Dernier Jour d’un Condamné et en 2015 pour La Bohème et La Chauve-Souris, en 2016 pour Maria Stuarda et pour un concert de musique sacrée en la collégiale St-Didier d’Avignon.

Musique classique et musiques du monde en région PACA