Marie-Ange Todorovitch, mezzo soprano

Née à Montpellier, Marie-Ange Todorovitch étudie le piano, puis le chant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (avec Jane Berbié) et à l’Ecole de l’Opéra National de Paris (auprès de Denise Dupleix).

Son répertoire s’étend de Rossini, Mozart et Strauss aux opéras français (Carmen, Werther ou encore Don Quichotte).

Elle se produit sur les principales scènes françaises et européennes, interprétant de très nombreux rôles parmi lesquels : La Cenerentola,  Rosine (Il Barbiere di Siviglia), Isolier et  Ragonde (Le Comte d’Ory), Isabella (L’Italiana in Algeri), Arsace (Semiramide), Eboli (Don Carlo), Elisabetta (Maria Stuarda), Orlovsky (Die Fledermaus), Octavian (Der Rosenkavalier), Le Compositeur (Ariadne auf Naxos),  Siebel et Dame Marthe (Faust), Stefano (Roméo et Juliette), Taven (Mireille), Prince Charmant et Madame de la Haltière (Cendrillon), Clara (Les Fiançailles au Couvent), Concepcíon (L’heure espagnole), Carmen, Marguerite (La Damnation de Faust) Charlotte (Werther), Dulcinée (Don Quichotte), Giulietta et Niklausse (Les Contes d’Hoffmann), le rôle-titre de La Périchole, le rôle-titre de La Belle Hélène, La Grande Duchesse de Gerolstein, Mère Marie et Mme de Croissy (Les Dialogues des Carmélites), Madame Alexandra (La Colombe), Le Pèlerin (L’Amour de Loin) de Kaija Saariaho, Sesto (La Clemenza di Tito), Dorabella (Così fan Tutte), ainsi que Cornelia (Giulio Cesare, Salud (La Vida Breve) ou encore Louise,  Gertrude (Hamlet), Mary (Der Fliegende Holländer), Dulcinée (L’Homme de la Mancha) et Kabanicha (Katia Kabanova).

Marie-Ange Todorovitch participe également aux créations de Clara (rôle-titre) de Hans Cefors à l’Opéra-Comique à Paris, Verlaine Paul de Georges Bœuf à Nancy et de Welcome to the Voice de Steve Nieve aux côtés de Sting et Elvis Costello au Théâtre du Châtelet, le rôle-titre de Colomba à l’Opéra de Marseille et Cécile (Quai Ouest) à l’Opéra National du Rhin.

En concert, elle se produit avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National d’Ile-de-France, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse en tournée à Tokyo, et Naples, ainsi qu’à la RAI de Turin, à l’Orchestre National de Lille ou encore les Musiciens du Louvre, pour ne citer qu’eux.

Parmi ses futurs engagements, notons en février 2017, La Nourrice/l’Hôtesse (Boris Godounov) à l’Opéra de Marseille, en août, Maddalena (Rigoletto) aux Chorégies d’Orange, puis à l’automne, Marcellina (Le Nozze di Figaro) à l’Opéra National du Rhin, ainsi que de nombreux concerts.

L’Opéra Grand Avignon l’a accueillie en 2004 pour Don Quichotte, en 2005 pour Carmen, en novembre 2016 Katia Kabanova. Elle a donné un récital à Apt dans le cadre des Musicales du Luberon en mai 2016.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *