Jacques Jarmasson, trompette

 x.11.Jarmasson Jacques

Né à Avignon en 1951, Jacques Jarmasson entre au Conservatoire National de Musique Olivier Messiaen dès l’âge de 8 ans pour apprendre le solfège. Deux ans après commence son initiation à la trompette, instrument auquel il se destine. Après 6 ans d’étude il obtient le 1er prix du Conservatoire, qui sera suivi d’une année de perfectionnement. Il est alors âgé de 18 ans et va à Paris, où il présente avec succès le concours d’entrée au Conservatoire National Supérieur de Musique dans la classe de Maurice André. Trois ans après, en 1972, il obtient son Premier Prix (premier nommé) du Conservatoire. Cette réussite aussi rapide confirme sa vocation et son talent. Après cette 1ère étape Jacques Jarmasson a 21 ans. Dès lors commence pour lui une carrière internationale de soliste.

Il est appelé dans de très nombreux orchestres comme soliste et il crée le quatuor de trompettes de Provence, formule inédite au sein de laquelle Jacques Jarmasson puise un grand bonheur tant musical qu’humain. Entre temps il obtient en 1974 son C.A. (certificat d’aptitude) à l’enseignement dans les Conservatoire Nationaux et commence sa carrière de pédagogue au Conservatoire National de Valence où il dirige également l’Harmonie Municipale.

Trompette solo de l’orchestre de chambre de Marseille pendant plus de dix ans dirigé par Clément Zafini, il est aussi souvent invité par des ensembles prestigieux comme l’orchestre de chambre de Zurich, l’orchestre Jean-François Paillard, ou l’orchestre National de Toulouse et l’OLRAP (Orchestre Lyrique de Région Avignon-Provence) pour interpréter notamment le fameux 2ème concerto Brandebourgeois de Jean-Sébastien Bach ou les grands Oratorios (Magnificat, Messe en Si de Bach, Messie de Haendel, etc…). Cependant, c’est la formule « Trompette et Orgue » qui le fera connaître du grand public, avec une soixantaine de concerts par an et de nombreux enregistrements. Sa collaboration avec Bernard Heiniger, organiste à l’Eglise Française de Bienne (Suisse) et professeur au Conservatoire de Musique de cette même ville, a pris naissance dès 1976. En 1982 il devient professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon par voie de mutation, puis directeur de ce même établissement en 1992, jusqu’en 2015.

Un critique a écrit sur lui les mots suivants à propos d’un CD :

« Jacques Jarmasson, artiste sensible, au phrasé très sûr, à la sonorité ensoleillée, comme sa Provence natale, d’une grande musicalité, servie par une technique de haut niveau, charmera les auditeurs de ce CD. Il a inscrit à son répertoire les œuvres les plus belles, mais aussi les plus délicates. Il a participé à des enregistrements de qualité et il est considéré comme l’un des meilleurs trompettistes français d’aujourd’hui ».

Sur scène : Malaucène (24-09-2017), Avignon (1er-10-2017)

Musique classique et musiques du monde en région PACA