Inva Mula, soprano

Inva Mula, ph. G.ad. 77 ko       x.Inva Mula, photo G.ad.101 ko

Reconnue comme l’une des plus grandes sopranos actuelle, Inva Mula se produit sur les plus grandes scènes internationales comme l’Opéra National de Paris, le Wiener Staatsoper, la Scala de Milan, les Arènes de Vérone, le Teatro Real de Madrid où elle est invitée chaque année, le Liceu de Barcelona, le Covent Garden de Londres… Les grandes scènes américaines l’invitent également : c’est ainsi qu’elle s’est produite à Los Angeles, Washington, Chicago et au Metropolitan Opera de New York…

Parallèlement à sa carrière à l’opéra, Inva Mula se produit en concert et en récital à Paris au Théâtre du Châtelet, au Théâtre des Champs–Elysées, à la Salle Gaveau, avec l’Orchestre National de France… À l’étranger, on a pu l’entendre au Avery Fisher Hall de New-York, à Moscou, à Saint-Petersbourg, à Madrid…

Parmi ses engagements, citons Manon de Massenet à La Scala de Milan, puis au Liceu de Barcelone, Violetta dans La Traviata aux Arènes de Vérone.

Elle a ouvert la saison 2009-2010 de l’Opéra de Paris en chantant le rôle-titre de Mireille de Gounod pour la première production de Nicolas Joël en tant que Directeur de l’Opéra avant de remporter un triomphe dans le rôle de  Mimi dans La Bohème, toujours à Paris. Elle a repris ce rôle à Monte Carlo, au Liceu de Barcelona, aux Chorégies d’Orange… La saison 2011/12 l’a vu interpréter Marguerite de Faust à Paris et à Vienne aux côtés de Jonas Kaufman. Elle a effectué une prise de rôle remarquée en Maria de Simon Boccanegra au Teatro Real de Madrid aux cotés de Placido Domingo puis de Desdemona (Otello) à l’opéra de Marseille aux côtés de Vladimir Galouzine. Elle a également chanté Nedda de Pagliacci à Barcelone et aux Chorégies d’Orange.

Sa discographie comprend un enregistrement de Carmen (Micaëla) aux cotés de Roberto Alagna, d’Ivan IV de Bizet avec l’Orchestre National de France. Elle est Nanetta dans le DVD du Falstaff de l’Opéra de Busetto et Gilda dans le DVD de Rigoletto des Arènes de Vérone, Mimi dans le DVD de la Bohème du Teatro Real de Madrid. Inva Mula a enregistré un disque de mélodies albanaises avec le quatuor Gaudi, ainsi qu’un disque de mélodies de Liszt et Obradors. Un disque d’extraits des répertoires français et italiens Il Bel Sogno   est paru chez Virgin Classics.

Après sa superbe performance en Desdemona dans l’Otello de Verdi à Orange aux côtés de Roberto Alagna, Inva Mula est de retour dans le sud de la France en Adina dans l’Elisir d’Amore de Donizetti à l’Opéra de Marseille. Elle est également Nedda dans Pagliacci de Leoncavallo à São Paulo et Bilbao.

Inva Mula continue en 2015 avec d’autres projets comme la mise en scène de Paggliacci à l’Opéra di Tirana et interprète au même temps le rôle de Nedda. Dans la même année elle a un grand succès dans le rôle de Micaëla aux côtés de Jonas Kaufmann aux Chorégies d’Orange.

Lors de ses derniers projets artistiques Paggliacci (2015) et les Pécheurs de Perles (2017) à l’opéra de Tirana elle opère avec brio le lien entre le chant en interprétant Nedda ou Leila et la mise en scène.

Un moment important de sa carrière fut sa participation dans le film Le Cinquième élément de Luc Besson, quand la voix de la Diva passe toutes les frontières et devient un nom culte en dehors du cercle des fans d’opéra. (photos G.ad., 30 septembre 2017)

Juré au Concours #cjeopera Raymond Duffaut (30-09-2017)

 

Musique classique et musiques du monde en région PACA