Franck Licari, danseur, chanteur, assistant mise en scène

Franck Licari débute ses études à l’Ecole Départementale du Thor. Il est remarqué par Nadine Duffaut, et celle-ci lui présentera Evelyne Brunner professeur de chant au CNIPAL à Marseille. Après plusieurs années de danse, il est engagé comme danseur au Centre Phocéen du Spectacle pour une tournée nationale.

En 1989, il fera son service militaire sur audition au sein du chœur de l’armée française à Paris, et en profitera pour tenter l’entrée au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il est reçu et, durant quatre ans, suivra ses cours dans la classe de Nicole Broissin pour la scène, James Sparrow pour la danse, Isabelle Aboulker-Rosenfeld et Catherine Daipres pour la formation musicale, Georges Werler pour le théâtre, Emmy Greger, Anne-Marie Rodde et Suzanne Sarocca pour le chant.

Il débute dans La Lacune (Ionesco) mis en musique par Isabelle Aboulker-Rosenfeld et mis en scène par Mireille Laroche, puis enchaîne dans Nos folles années au Grand Théâtre de Tours.
Il sera ensuite Ajax 1er dans La belle Hélène (Offenbach) à l’Opéra National de Lorraine, mise en scène de Jacques Duparc, Gauthier dans Le Carnaval de Londres (Milhaud) à l’Opéra-Théâtre de Metz, mise en scène Bernard Brocca, Jamie dans My fair Lady aux cotés de Bernard Alane, Bernard Larmande, mais aussi Helene Duc et Edith Perret, Urbain dans La Vie Parisienne (Offenbach) au sein des Opéras de Liège, Metz, Montpellier, dans une nouvelle adaptation et mise en scène d’Alain Marcel.

Puis il enchaînera six mois de tournée, soixante représentations, dont le Théâtre des Champs-Elysées dans La Chauve-Souris (Strauss), mise en scène Moshe Leiser et Patrice Caurier, il sera Ambrose Quimper dans Hello Dolly aux côtés de Liliane Montevecchi, mise en scène Bernard Broca à l’Opéra Royal de Wallonie Liège, Reims et  Lille, Pausanias dans L’Education manquée (Chabrier), Widener dans la comédie musicale Titanic, mise en scène Jean Louis Grinda, le chef des bandits dans Don Quichotte (Massenet).

Après de multiples spectacles, en 2000 il revient dans sa région, La Provence, et devient l’assistant à la mise en scène de Nadine Duffaut pour La Fille du Tambour Major, Ciboulette, La Veuve Joyeuse, La Vie Parisienne d’Offenbach, mais aussi pour La Bohème de Puccini aux Chorégies d’Orange 2012.

En janvier 2015, Franck a également été son assistant pour Katia Kabanova à l’Opéra de Toulon Provence-Méditerranée, en décembre pour La Vie Parisienne à Marseille et l’a à nouveau assistée pour Madama Butterfly aux Chorégies d’Orange 2016.

Franck Licari attache beaucoup d’importance à la transmission du savoir et c’est avec beaucoup de plaisir qu’il enseigne le chant sous toutes ses formes.

L’Opéra Grand Avignon l’a accueilli de nombreuses fois, notamment pour Titanic en 2001, en 2003 dans La Belle Hélène, en 2004 dans Ciboulette, en 2005 dans Rêve de Valse et La Vie parisienne, en 2008 pour La Belle Hélène, en 2010 pour La Vie Parisienne, en 2014 pour La Belle Hélène et en 2016 pour La Vie Parisienne. On le retrouvera pour les fêtes de fin d’année 2016 pour Le Chanteur de Mexico et en juin 2017 pour Faust

 

Musique classique et musiques du monde en région PACA